Les addictions aux jeux en ligne – Psychologue en ligne

septembre 1, 2011 | publié dans: Addiction | par

Avec la création d’internet et les jeux en ligne comme le poker, le casino, les paris sportifs et bien d’autres encore, une nouvelle forme d’addiction est née. Il s’agit de l’addiction aux jeux en ligne.

Qu’est ce qu’une addiction?

L’addiction désigne la dépendance d’une personne à une substance ou une activité dont il a pris l’habitude par son usage plus ou moins répété ce qui engendre un état de dépendance psychique et/ou physique, les addictions les plus courantes sont les drogues,l’alcool,l’addiction au sexe et les addictions liés aux jeux en lignes(poker,casino, pari sportif) ou en reels comme les casinos, les jeux de hasard.

selon le DSM IV qui est la référence en psychopathologie et qui classifie et catégorise des critères diagnostiques et recherches statistiques de troubles psychiatriques spécifiques, l’addiction est la dépendance à un mode d’utilisation inapproprié d’une substance, entraînant une détresse ou un dysfonctionnement cliniquement significatif, comme en témoignent trois (ou plus) des manifestations suivantes, survenant à n’importe quel moment sur la même période de douze mois :

  1. Tolérance, définie par l’une ou l’autre des manifestations suivantes :
    a. Besoin de quantités nettement majorées des la substance pour obtenir une intoxication ou l’effet désiré ;
    b. Effet nettement diminué en cas d’usage continu de la même quantité de substance.
  2. Comme en témoigne l’une ou l’autre des manifestations suivantes :
    a. Syndrome de sevrage caractéristique de la substance ;
    b. La même substance (ou une substance apparentée) est prise dans le but de soulager ou d’éviter les symptômes de sevrage.
  3. Substance souvent prise en quantité supérieure ou sur un laps de temps plus long que ce que la personne avait envisagé
  4. Désir persistant ou efforts infructueux pour réduire ou contrôler l’utilisation de la substance ;
  5. Temps considérable passé à faire le nécessaire pour se procurer la substance, la consommer ou récupérer de ses effets ;
  6. D’importantes activités sociales, occupationnelles ou de loisirs sont abandonnées ou réduites en raison de l’utilisation de la substance ;
  7. Poursuite de l’utilisation de la substance malgré la connaissance de l’existence d’un problème physique ou psychologique persistant ou récurrent déterminé ou exacerbé par la substance.

En ce qui concerne l’addiction aux jeux en ligne, c’est une pratique inadaptée, persistante et répétée du jeu, comme en témoignent au moins cinq des manifestations suivantes :

1/ Préoccupation par le jeu (par exemple préoccupation par la remémoration d’expériences de jeu passées ou par la prévision de tentatives prochaines, ou par les moyens de se procurer de l’argent pour jouer).

2/ Besoin de jouer avec des sommes d’argent croissantes pour atteindre l’état d’excitation désiré.

3/ Efforts répétés mais infructueux pour contrôler, réduire ou arrêter la pratique du jeu.

4/ Agitation ou irritabilité lors des tentatives de réduction ou d’arrêt de la pratique du jeu.

5/ Joue pour échapper aux difficultés ou pour soulager une humeur dysphorique (p. ex. des sentiments d’impuissance, de culpabilité, d’anxiété, de dépression)

6/ Après avoir perdu de l’argent au jeu, retourne souvent jouer un autre jour pour recouvrer ses pertes (pour se « refaire »)

7/ Ment à sa famille, à son thérapeute ou à d’autres pour dissimuler l’ampleur réelle de ses habitudes de jeu

8/ Commet des actes illégaux, tels que falsifications, fraudes, vols ou détournement d’argent pour financer la pratique du jeu

9/ Met en danger ou perd une relation affective importante, un emploi ou des possibilités d’étude ou de carrière à cause du jeu

10/ Compte sur les autres pour obtenir de l’argent et se sortir de situations financières désespérées dues au jeu

A ajouter que la précédente classification concerne en particulier l’addiction aux jeux en ligne et plus précisément le jeu d’argent mais peut, dans certaines circonstances s’adapter aux addictions au jeu vidéo. Le point commun pour les jeux pathologiques demeurent bien souvent la recherche de nouvelles sensations fortes, sans cesse à renouveler ce qui est le moteur vital de l’addiction.

D’un point de vue purement « social », ce que l’on peut observer habituellement c’est la situation problématique du jeu d’argent de par la multiplication des offres ainsi que la facilité d’accès à celles-ci ce qui rend l’addiction encore plus forte. Les domaines peuvent même se croiser si l’on prend par exemple les offres de poker en ligne. Entre jeu vidéo et jeu d’argent avec pertes financières réelles.

Il y a une veritable sollitude de la personne qui joue, car petit a petit elle reduit ses contacts avec ses proches et s’isole, la plupart de ces joueurs pensent qu’il n’y a pas de solution, mais pourtant elles s’existent et elles sont nombreuses contre l’addiction aux jeux en ligne.

 

Pour plus de renseignements ou des questions, vous pouvez me contacter soit en ligne en prennant un rendez-vous

http://www.psycho-consult.fr/prendre-un-rdv

ou soit en m’envoyant un mail

http://www.psycho-consult.fr/consultation-par-e-mail

Eric Leeman, Psychologue en ligne


[top]
Laisser un commentaire